Meilleures boucheries à Lille

Meilleures Boucheries à proximité de Lille

L'actualité de la boucherie à Lille

Retrouvez dans cette rubrique tout ce que vous devez savoir sur l'actualité des artisans bouchers de Lille et alentours !

  • Printemps 2021 : 

Fin avril / début mai 2021, Barbak Lille s'apprête à ouvrir ses portes dans le quartier Saint-Sauveur. Le magasin se veut être une "Néo-Boucherie", plus proche des animaux plus proche des éleveurs, plus proche des clients. 

Au Fil du Couteau , artisan boucher charcutier situé à Météren à 2 pas de la ville de Bailleul ouvre fin avril une 2ème boutique en centre-ville de Steenvoorde. Charles-Henry Terrier a repris l'ancienne boucherie Delrue située place Norbert-Segard. Charles-Henry n'est pas un inconnu pour les amateurs de viandes de qualité, il est entre autres le boucher de Florent Ladeyn.

La Maison Evrard ouvre le 8 avril 2021 à 10h sa 2ème boutique située au 81 rue Esquermoise à Lille. François Evrard est fidèle à sa réputation du beau et du bon. Il a fait appel à la fine fleur de l'artisanat français pour la décoration et l'équipement de la boutique. Côté produits et savoir-faire, vous retrouverez dans la boutique du Vieux-Lille une belle sélection de viandes, de charcuteries, de plats traiteur, sans oublier les viandes maturées, la spécialité de cette institution de la boucherie lilloise.

viandes maturées Maison Evrard rue Esquermoise vieux-lille

Photo :  cave de maturation, Maison Evrard à Lille

Les Halles Modernes ouvrent leur 5 ème boutique lilloise située au 265 rue Nationale. Au total, l'enseigne Halles Modernes compte 9 boutiques à Lille, Croix, Roubaix, La Madeleine et Mouvaux proposant boucherie, charcuterie, épicerie et traiteur du quotidien.

De la viande de qualité à Lille

La viande, c'est un sujet de plus en plus sensible pour les consommateurs depuis le scandale de la vache folle ou les images d'élevages intensifs et de conditions d'abattage en vigueur dans certains abattoirs. De plus, l'élevage est de plus en plus pointé du doigt pour son impact sur le réchauffement climatique et la déforestation.

De notre point de vue, il est important de distinguer l'élevage intensif de l'élevage paysan. 

L'élevage intensif, c'est un modèle qui a été optimisé pour gagner en productivité. C'est la production intensive de matière animale à bas coût. Plus de 95% des porcs et 2/3 des volailles de chair sont élevés de manière intensive, en bâtiments, sans accès à la lumière naturelle. Au-delà des aspects liés au bien-être animal, à la qualité du produit obtenu et au revenu que les éleveurs en tirent, ce type d'élevage est également responsable de la déforestation en Amérique du Sud. Les forêts y sont détruites pour produire le soja qui sera ensuite exporté notamment vers l'Europe afin de nourrir le bétail en élevage intensif. Cette viande-là, vous la retrouvez principalement en supermarchés ou dans les plats préparés transformés par l'industrie agroalimentaire. 

L'élevage extensif, c'est l'élevage tel qu'il existait avant l'industrialisation de notre alimentation après-guerre. C'est un modèle qualitatif qui se caractérise par une faible densité d'animaux et qui s'appuie sur les ressources naturelles. Ce sont des fermes de taille petite ou moyenne, des animaux choisis pour leurs qualités gustatives (races à viande, races rustiques...) plus que pour leur rendement, qu'on prend le temps d'élever dans de bonnes conditions, qui pâturent, sont nourris au foin et aux céréales du coin. Ce type d'élevage est vertueux pour les animaux, pour la qualité de la viande obtenue et pour les revenus des producteurs. Dans ce type d'élevage, les prairies sont également d'importants puits de carbone et des réserves pour la biodiversité. Cette viande-là, vous la trouvez principalement chez les artisans bouchers et chez les producteurs en vente directe dont vous connaissez les modes de production.

Porc Mangalica boucherie Au Fil du Couteau à Météren

Photo : Au Fil du Couteau à Météren, élevage de porcs Mangalica

Alors oui, mangeons moins de viande, mais surtout faisons le choix d'une viande de meilleure qualité achetée chez ceux dont c'est le métier !

Saviez-vous qu’à Lille, une rue était dédiée au métier de boucher? La rue des bouchers évidemment, où de nombreux bouchers se sont succédés au fil des siècles ! Aujourd'hui, cette rue est animée par plusieurs commerces de bouche et restaurants de qualité comme le Bloempot de Florent Ladeyn, Chef de file de la cuisine du Nord.

Vous recherchez les meilleures boucheries de Lille ? Où trouver une bonne boucherie avec un savoir-faire et des conseils ? Quelle viande utiliser pour faire une bonne carbonnade ou du filet américain ? Quelle race privilégier ? Le mode de production et le bien-être animal sont-ils importants pour vous ? Un bon boucher saura vous renseigner sur la provenance et le mode de production des produits qu’il propose.

Pour trouver de beaux produits, les lillois ont leurs adresses et il faut souvent aller du côté du Vieux-Lille ou encore dans le quartier de Wazemmes : les commerçants de bouche y sont nombreux, et les bonnes adresses de boucheries artisanales également. Sur cette page dédiée aux meilleures boucheries de Lille, vous découvrirez toutes les bonnes adresses recommandées par notre communauté de gourmets lillois.

Voici quelques références incontournables à Lille pour la boucherie : 

  • Maison Evrard : Depuis plus de 80 ans, la Maison Evrard perpétue la tradition de la boucherie artisanale. Vous y trouverez ce qui se fait de mieux en viandes françaises. Si vous êtes amateurs de viandes maturées, c'est LA bonne adresse à découvrir. La boutique historique est située rue Gambetta à deux pas des Halles de Wazemmes. Au printemps 2021, une seconde boutique a ouvert rue Esquermoise.
  • La Ferme du Beau Pays : Grégory Delassus est éleveur en agriculture biologique. Il élève des vaches de race Highland et Angus, des cochons et des moutons de Soay dans l'Avesnois et commercialise ses viandes et charcuteries dans les Halles de Wazemmes à Lille. Si vous recherchez de la viande bio en circuit-court, c'est LA bonne adresse à découvrir.


Viande : savoir-faire lillois et spécialités

La boucherie est une composante majeure de la cuisine du Nord de la France. La viande est présente dans de nombreuses spécialités locales telles que le Potjevleesch, la carbonnade flamande ou encore le filet américain. Mais pas de panique, si vous n’êtes pas cuisinier, vous trouverez ces produits fraîchement préparés chez votre boucher !

Il réside également un véritable savoir-faire lillois en matière de viande maturée. Un produit d’exception que l’on affine dans une cave de maturation pendant plusieurs semaines dans des conditions bien particulières. Ce procédé permet de développer les arômes de la viande et de la rendre encore plus tendre et goûteuse. Retrouvez sur le blog notre article sur la viande maturée.